sam.

11

août

2012

Soutien au M23 : Les États-Unis envisagent d’autres sanctions plus sévères contre le Rwanda

M 23
M 23


Après Hillary Clinton, Stephen Rapp réitère l’injonction faite au Rwanda de cesser tout soutien au M23. Hier jeudi devant la presse nationale, l’ambassadeur itinérant américain chargé des crimes de guerre, M. Stephen Rapp a déclaré que si le Rwanda n’obéit pas à l’injonction de cesser toute aide au M 23, d’autres sanctions plus sévères seront envisagées contre lui, sans cependant préciser la nature de ces sanctions. Ce vendredi 10 août, il prend l’avion pour l’Est de la République où il va prendre contact avec diverses personnalités tant du pouvoir d’Etat, de la Société civile que des Organisations non gouvernementales et autres. Entre-temps, le ministre congolais des Affaires étrangères, de la Coopération internationale et de la Francophonie, M. Raymond Tshibanda affirme que le gouvernement congolais ne négociera pas avec le M 23, démentant ainsi les rumeurs qui ont couru à ce sujet.

 

 

Le Sommet des Chefs d’Etat de la CIRGL à Kampala s’est terminé mercredi dernier. L’opinion congolaise a été tout simplement déçue de son issue. Car, de l’avis de tous, ledit Sommet a essuyé un échec dans la mesure où les chefs d’Etat ne sont pas arrivés à définir les contours de la fameuse « Force internationale neutre » qui doit être déployée le long de la frontière entre le Rwanda et la République Démocratique du Congo. Ces manœuvres dilatoires du Rwanda vont permettre aux forces négatives de continuer leurs exactions à l’endroit des populations meurtries. Car, comme il fallait bien s’y attendre, le Rwanda s’est opposé énergiquement à la présence de la Monusco dans la composition de la force neutre, la traitant tout simplement de partisane. Et pourtant, personne n’ignore qu’il a fallu qu’une enquête de l’ONU soit diligentée en Rd Congo et au Rwanda pour mettre à nu l’implication de ce dernier pays dans l’appui et le soutien à la bande à Bosco Ntaganda.

 

Les Usa durcissent le ton

 

Le rapport des experts des Nations Unies sur la situation sécuritaire dans l’Est a été on ne peut plus explicite. Il est clair comme l’eau de roche là où il confirme l’aide rwandaise au mouvement rebelle M 23 et aux autres groupes rebelles. Suite à ce rapport, le gouvernement américain avait pris la décision de geler l’aide militaire évaluée à peine 200.000 dollars qu’il accorde au gouvernement rwandais.

 

 

Pas plus tard que le mardi 7 août dernier, la Secrétaire d’Etat américaine Hillary Clinton (qui est en périple en Afrique) dans une conférence de presse donnée à Pretoria, en Afrique du Sud a solennellement enjoint le Rwanda à ne pas accorder la moindre aide ni le moindre soutien au mouvement rebelle du M 23. En même temps a-t-elle exhorté toutes les nations de la Région à soutenir les efforts du gouvernement congolais dans le processus de ramener la paix dans la partie orientale de la République démocratique du Congo. L’ambassadeur itinérant des Usa chargé des crimes de guerre, M. Stephen Rapp est arrivé en République Démocratique du Congo pour la 7è fois.

 

 

Hier jeudi 9 août, il a entretenu la presse nationale au Centre culturel américain. Parlant de la situation sécuritaire dans l’Est de la Rdc, il a enfoncé le clou en réitérant l’injonction faite au Rwanda de ne plus aider le mouvement rebelle M 23. En réponse à une question, il a affirmé que si le Rwanda continue à ne pas obéir à l’injonction lui faite, d’autres sanctions plus sévères seront prises à son endroit sans cependant préciser la nature de ces sanctions. Voici ce qu’il a déclaré : « Nous sommes fort préoccupés, et nous continuons d’observer, la détérioration des situations sécuritaire et humanitaire dans l’Est du Congo, y compris l’augmentation, relevée par diverses organisations humanitaires internationales et congolaises, des cas de violences sexuelles basées sur le genre, d’enlèvement et de recrutement forcé d’enfants par certains groupes armés.

 

 

Nous condamnons fermement ces actes de violence. Le gouvernement des Etats-Unis fera tout son possible pour aider le gouvernement de la RDC à traduire en justice les auteurs de ces actes, afin de faire respecter la primauté du droit et d’assurer qu’ils répondent promptement de leurs actes. Le Conseil de Sécurité et le Haut Commissaire des Nations Unies aux Droits de l’Homme Navi Pillay ont récemment cité, nommément, cinq commandants qui ont participé à des atrocités par le passé, qui constituent un risque sérieux pour la sécurité de la population civile et qui devraient être traduits en justice : Bosco Ntaganda (inculpé par le Cour Pénale Internationale), Sultani Makenga, Baudouin Ngaruye, Innocent Zimurinda et Innocent Kaina.

 

 

Les troubles croissants dans l’est de la RDC sont la conséquence directe de la mutinerie issue de l’armée congolaise initiée par le groupe armé qui se fait appeler « M23 ». Cela a contraint l’armée congolaise et la mission de maintien de la paix onusienne à détourner des ressources destinées à d’autres régions en proie à l’insécurité. Nous soutenons les efforts de la RDC visant à mettre fin à la mutinerie du M23 et à traduire en justice Bosco Ntaganda, lequel fait l’objet d’un mandat d’arrêt de la Cour Pénale Internationale, ainsi que tout autre auteur présumé de violations des droits de l’homme parmi les leaders de la mutinerie, qui, selon divers rapports, auraient recruté de force des enfants soldats.

 

 

Les Etats-Unis sont fort préoccupés par l’appui du Rwanda au M23. Nous avons demandé au Rwanda de cesser et d’empêcher un tel soutien à partir de son territoire, étant donné que cet appui a miné la stabilité de la région. Il faut mettre un terme à la violence et trouver une solution pacifique à long terme qui respecte la souveraineté de l’Etat congolais et qui permette au gouvernement de la RDC de contrôler pleinement son territoire et ses forces de sécurité. »

 

 

Dès ce vendredi 10 août, il mettra le cap vers l’Est de la République où il va rencontrer différentes personnalités émanant du pouvoir d’Etat, de la Société civile, des Organisations non gouvernementales, des chefs coutumiers et autres organisations locales. Durant son séjour à la partie orientale de la République, Stephen Rapp se fera rapporter certainement comment le mouvement rebelle M 23 procède à un recrutement massif des jeunes et enfants en vue d’un entraînement militaire.

 

On ne fait que tourner autour du pot

 

Huit résolutions importantes ont été prises à l’issue des débats et discussions chaudes de Kampala. Les participants ont décidé de mettre sur pied un sous-comité des ministres de la Défense de sept pays qui, sous la présence de l’Ouganda, a pour mandat d’arrêter des actions urgentes à mener afin que les combats cessent définitivement dans l’Est de la RDC, et aussi d’arriver à la consolidation de la paix, de la stabilité et de la sécurité. Le même sous-comité devra proposer des éléments précis sur l’opérationnalisation de la Force internationale neutre. Dans le contexte de ramener la paix à l’Est de la République, les Chefs d’Etat n’ont pas exclu l’éventualité de sanctionner ceux qui tenteraient d’obstruer ces efforts de paix.

 

 

Les Congolais n’ont vu aucune décision précise et concrète qui les satisfasse. Ils ont la nette impression que tout tourne au ralenti. Les ministres de la Défense qui forment le sous-comité ont un mois pour présenter leur rapport. Entre-temps, les populations congolaises sinistrées ne font que broyer du noir. C’est ce qui a mis la délégation angolaise dans tous ses états. Bref, on ne fait que tourner autour du pot. Et en septembre prochain, on pourrait assister au même scénario : prendre d’autres décisions tout en reportant les assises à une autre échéance.

 

Raymond Tshibanda au Ghana : « Le gouvernement ne négociera pas avec le M 23 »

 

Avant que ne se tiennent les assises de Kampala, d’aucuns avaient fait courir les rumeurs selon lesquelles le gouvernement congolais allait négocier avec le M 23. Le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération Internationale et de la Francophonie, M. Raymond Tshibanda N’Tungamilongo a tenu à éclairer la religion de l’opinion internationale en déclarant au Ghana que le gouvernement congolais ne négociera pas avec le M 23. Il confirme ainsi ce qu’avait dit le porte-parole du gouvernement lors d’un point de presse, en réponse à une question s’y rapportant.

 

 

Le ministre était au Ghana pour représenter le chef de l’Etat Joseph Kabila Kabange aux funérailles du président John Atta Mills décédé la semaine dernière.

 

 

 

Source: http://afrique.kongotimes.info

 

 

Commentaires : 27
  • #27

    Gp (vendredi, 17 août 2012 23:48)

    Burundian,ushobora kuba utinya abanyamurenge cane,humura ntambwo turabicanyi nka baso nabanyoko nabanyogosenge,iyo tuja kuba abicanyi tubatwarishe ingabo zahoze ari za fdd cndd, twaritubifitiye ubushobozi,ugize ngo ndakubeshe izabaze,adolphe wiyita ngo ashizwe documentantion yuburudi.kd ntayo banagira,byose mubi tegekwa na kgl.

  • #26

    Muheto (lundi, 13 août 2012 01:26)

    Les chiens aboient, la caravane passe ...

  • #25

    Mubanige : Arretez ces assassins (dimanche, 12 août 2012 20:07)

    Uwabona umwe muri aba akamwivugana yaba ahaye urwanda umuganda nta ngere mu ntambara yo kwibohoza :

    1.Karenzi Karake
    2.Rwahama jackson Mutabazi
    3.Joseph Nzabamwita
    4.Eric Murokore
    5.Evariste Kabalisa
    6.Alex Kagamé
    7.Charles Musitu
    8.Augustin Gashayija
    9.Rugumya Gacinya
    10.Faustin kayumba Nyamwasa

    11.Justus Majyambere
    12.Ibingira Fred
    13.Twahirwa Dodo
    14.Joachim Habimana
    15.James kabarebe
    16.Wilson Gumisiliza
    17.Samuel kanyemera
    18.Roza kabuye
    19.Peter Kalimba
    20.will Bagambe

    21.Philimin Bayingana
    22.Karara Misingo
    23.Norbert Rukimbira
    24.John Butera
    25.Wilson Ngabonziza
    26.Rwarakabije Paul
    27.Kararani Frank
    28.Tom Byabagamba
    29.Rurayi Emmanuel Gasana
    30.Silas udahemuka

    31.Gogfroid Mutayajemo
    32.Eric Hakizimana
    33.César Kayizali
    34.Steven Balinda
    35.Charles kayonga
    36.Frank Nziza
    37.Alphonse kaze
    38.Dany Munyuza
    39.Richard Rutatina
    40.Munganga Mubarak

    41.Francis Bakunzi
    42.Dany Gapfizi
    43.Samuel Karenzezi Nteras Piki
    44.John Bagabo
    45.Jacob Tumwine
    46.Frank Mugambage
    47.Jackson Kurunziza(Jack Nziza)
    48.Kagamé Paul
    49.Sultan Makenga
    50.Laurent Nkundabatware

    51.Mutebutsi
    52.Jean Bosco Ntaganda terminator
    53.Musoni james
    54.Inyumba Aloysia

  • #24

    Mushotsi (dimanche, 12 août 2012 02:52)


    Ngo abanyamerika batangiye gutegura abasirikare bakuru bagomba gusimbura Kagame umunsi bamukubise ishoti!!!
    Ngo inshingano yabo izaba kurinda umutekano w'abanyagihugu bose ,ariko cyane cyane kwimakaza démocratie isesuye mu gihugu!
    Abumva urufaransa mubisome muri iyi nkuru ya Aymeric Janier w'ikinyamakuru "Le Monde" ivuga ngo:

    Face à l'ingérence du Rwanda en RDC, les pays occidentaux réduisent leurs aides

    http://www.lemonde.fr/afrique/article/2012/08/10/face-a-l-ingerence-du-rwanda-rdc-les-pays-occidentaux-reduisent-leurs-aides_1744660_3212.html

  • #23

    ABO BARIBESHYA KUKO AGACIRO FUND WAS CREATED (samedi, 11 août 2012 23:21)

    MAZE POLO NA HABUMUREMYI BAMAZE GUTANGA FRW 33M MUKANYA GASHIZE BAYIJIZA MUGACIRO FUND!!!!!

    GACIRO AGOMBA KWIHESHA AGACIRO KE ADAKOMEJE GUTUNURA AMASO ATEGEREJE IBY'ABAZUNGU....HAHAHA.

    NGO N'IMBWA ZIGIYE GUTANGIRA GUSORA!

    EJO BYARI $ 1 CAMPAIGN NONE BIHINDUTSE INTORE FUND nako AGACIRO FUND. ESE ABAZI UMUSANZU WA MRND bitaniye he?????

    BATUTSI NAMWE BAHUTU B'INDA NDENDE: MUKANGUKE BWABAKEREYEHO.

    MAJOR MICOMBERO ATI: MURAKORERA AGATSIKO KATABITAYEHO....

    ALL INTORE: MWITERE ICYUMA mufate za aide sociales muhabwa mwohereze mu GACIRO KANYU DA!!!!

  • #22

    Burundiano (samedi, 11 août 2012 22:26)

    Ariko se ibi nibiki kandi?Ariko nk'uyu mu type w'umunyamurenge wakuriye ku MURENGE,uwamubaza icyo bisigura kwambara icyo gitambaro kumutwe yabisigura ra?Gupfa kwambara gusaaaaa batazi ibyo barimo!Kutiga biragatsindwa,gukurira mu inka nabyo biragatsindwa,abanyamurenge bo baragowe ndabarahiye.Ubujiji gusaaa babeshwa nabanywanda babatutsi ngo nabo bazafata Congo nk'urwanda.Ndebera nk'uyu muturage yambaye igitambara cy'aba Beduins,ntazi ibyo arimo...Motifs ngo ashaka kwambara nka babarwanyi baba somalians hahahh

  • #21

    ku ntozo rutabikangwa (samedi, 11 août 2012 21:56)

    komeza ute igihe hano wirirwa uhahunahuna, ubuse disi harya ngo uri amanyabwenge mama? Urababaje cyane, ubona abakorera ind zabo uti nanjye ndi tutsi turabisangiye? pfa urwo upfuye narwo ntirworoshye naho abahutu ubakure mu kanwa. Abazungu harya ngo muzi ibyabo? Hooooooooo, umenya wibagirwa vuba cyane mba ndoga Rukimirana.

  • #20

    Macumu Pierre (samedi, 11 août 2012 18:59)

    Iyo urebye ifoto yuriya mugabo ufite igitamboro witwaje imbunda ahararanye n'undi musirikare wambaye uniforme, wibaza uw'igitambaro icyo ashaka kugeraho.

    HARI ibintu biri mu mitwe y'abatutsi b'injiji dusanga ari ngombwa ko bibavamo abazungu bababeshye ngo niba Chamites, ngo ni tribu y'Abayahudi yatakaye muri Afrique centrale,ngo ni Abayahudi barindaga "les mines du Roi Salomon", ni aba Ethiopiens, ni bindi n'ibidi.... Kiriya gitambara ubundi cyambarwa na les Beduins bo muri Palestines na Jordanies bagishyira mu mumutwe kubera umuco wabo no kwirinda izuba rimena imbwa agahanga. Sinzi niba mwibuka Nkunda ajya kubonana na cya Giperezida cyo muri Nigeriya cyitwa Obassanjo, maze akagenda yambaye imishanana yamabarwa muri Ethiopie.

    Ibi byose bibereka ko bariya BATUTSI bo muri M23, amabandi ataragize aho yiga ibya gisirikare, uretse kumenya kwica mu mayeri, bose bashaka kwitwara nk'Abantu bakomoka muri ibyo bihugu babwiwe n'Abazungu. Nyamara barabeshya Abazuru, Abakassayen, AbaKikuyu barabaruta.

    Umuntu yibaza igituma batikoza abaMassayi, n'AbaHorero kandi ari benewabo "b'abasauvages".

  • #19

    Rutabikangwa (samedi, 11 août 2012 18:50)

    Abanyamerika bashobora gusubiza abahutu akoze GENOCIDE ku butegetsi , NNNNnooooooo,

    Biriya ni ibya politiki bivugira kugira ngo bagwishe neza kariya kana kitwa KABILA , ntikazi imirwano ya DIPLOMACY iba ku isi.

    bahutu ,mube muretse kujya mu bicu , no mu nzozi nyinshi ,
    kuko iyi ni induru ivuzwa n'abahanga bafite inyungu bagamije,USA irashaka kubona uko yinjira neza muri Congo ,

    Erega abahutu nababwiye ko Politiki mwavukanye IMBARAGA nke mu mitwe yanyu , ubwonko bwanyu burabaze.

    Ubwo mubona USA ishobora kwiteranya n'u Rwanda , muzi uruhare Urwanda rubafatiye mu karere k'ibiyaga bigari , muzi uruhare Urwanda rubafatiye muri SOUDAN ZOMBI.

    Uwaroze abahutu ntiyakarabye.

  • #18

    dan (samedi, 11 août 2012 18:16)

    ariko abantu bazima bashobora kwifuriza bene wabo embargo,koko mwunva nta soni mufite, jye ntabwo ndi mu rwanda ariko nabaye mu gihugu cyabagamo embargo kenshi,abatindi barahafira kubera inzara kuko ibintu byose byahita bihenda hagahaha umukire, niba rero aribyo mushakira bene wanyu mwarangiza ngo mu kunda abanyarwanda reka da nsanze mwikunda,murireba mwenyine, mwarangiza ngo abari mu gihugu bagyende mu mihanda mwifuza ko inzara yabica,babakorere ,baraswe hanyuma muze mugoroye amazosi ngo mwahabereye abagabo bene wanyu bashize,nti mukavugire aho mwicaye mutahe muze,mujye muriyo mihanda nibwo muzaba mubaye abagabo apana gushuka abandi,noneho ubu ngubu nta njiji zigihari, abantu bose barasobanukiwe ibibi byi ntambara nkarangiza mbamenyesha ko mu rwanda nu bwo ntahaba,kagame arakunzwe simbizi umutura rwanda yakwemera kujya mu mihanda ,umuzungu siwe azaza gukuraho kagame azareka gutanga infashanyo,ariko nta bubasha afite yo gukuraho president yitorewe na benerwanda ku majwi 97/100 ubuse yaza yi twaje iki musubize ubwenge kugihe muve ibuzimu mujye i buntu,mureke gutwarwa ni shavu mwifuriza igihugu cyanyu amabi,kuko mwanga kagame kandi kagame ntazarara atariye atanyweye ngo kuko habaye ambargo ikindi nababwira nuko igihugu nabagamo bakora ayo ma embargo bashaka ko ubutegetsi buhinduka, ariko ntacyahindukaga ,ahubwo bajya baba bagize izo embargo nibo basubira inyuma bagakura ama barriere babaga bashize mu mihanda kuko les peuples baricwaga ni nzara kandi president na bana be bari mu mutuzo

  • #17

    think#think (samedi, 11 août 2012 17:54)

    Kagame yagiyeho muburyo bwa film ,nk'unkumuntu wahunze igihugu ari umwana ,nyuma agakurira imahanga ,akanga akaba uruzingo.
    Ubundi kagame ni umugabo muremure ariko muto cyane bikabije ,mukinyarwanda ubundi mwene uwomuntu bamwita URUZINGO ,Isi yarebye umuntu muto cyane ufite n'ubwenge buke iramushyigikira ngo irebe ko wamuntu muto imuhindura igihanganjye ,kandi akagirwa injijuke kuburyo burenze urugero,film yarakinishijwe ubu iri hafi kugera kuli END cg FIN .
    Iyi film yakinishijwe nabahanga umwa acteur principal ari PAUL KAGAME irenda kurangira ,ariko ikaba ihenze kuburyo yangije ibintu ndetse ikisasira aba PRESIDENT bane n'abantu barenga 12 000 0000 .

    Iyi Film izaba ihenze cyane kurusha iya IDI AMIN , ariko ishobora kuzarenza agaciro kiya SADAM ndetse na KADAFI.

  • #16

    Ceceka mututsi (samedi, 11 août 2012 14:59)

    Ariko iyo abatutsi babuze icyo barega undi mututsi bamuhindura igisambo.Ibi abahutu bose barabizi kandi umwera uturutse ibukuru ukwira hose. Indege se z' ubusambo ni Dr Rudasingwa uzigendamo.

  • #15

    Sibyiza (samedi, 11 août 2012 14:46)

    Ariko mwasetsa koko!!! Ubwo Iyo muvuga ibyo muba mwumva mugifite umutima?? Iyo mwishimira embargo mwumva abo mwirirwa mutuka aribo byageraho gusa mwe mwumva nta miryango mufite byageraho wagirango mufite isi yanyu naho Paul mumuhe amahoro sha

  • #14

    nkundagakino (samedi, 11 août 2012 14:04)

    Dore igikwiye, ni ukureba icyakorwa ngo abanyarwanda bo mu gihugu nibura rimwe baterure bapinge Ingoma y'igitugu nibashaka bagirirwe nabi. Ubwo gahunda izaba itangiye kuhjya ku murongo. Ikindi ni uko abanyarwanda baba mu bihugu byo hanze batinyuka kujya hamwe abahutu n'abatutsi bakegerana rwa rwikekwe bagahangana narwo. kuko nirwo rutudindiza. Ibyo kugira indimi ebyiri tukabirwanya twivuye inyuma, ngo ndi muli opposition, kandi ngaca inyuma kujya gutanga agasanzu ka FPR, no kubwira utugamo ambassade, etc! Abantu bakore ku buryo ibyo birumira habili bibura "POSITION". Uli kuli cote ya Kagame akagaragara, kandi n'umurwanya akamenyekana! Un point, un trait. Hazakorwa iki ngo ibi bishoboke?? inama zirakenewe, ufite icyo yatwungura natubwire. Mbese ibice bibiri dukeneye si abahutu n'abatutsi, ahubwo ni Abari kumwe na Paul Pilato na FPR, n'abatari kumwe nabo. Nneho aho turi mu mahanga tukaba tunaziranye tubazi, tukanaganira buri wese azi undi aho ahagaze byaba na ngomba guhangana tugahangana. Burya kwi declara ni etape ikomeye cyane mu buzima. No mu guteleta umukobwa, burya umugabo uti declara, cg umu kobwa uti declara, nta kigenda cye! Il faut kwerekana aho uhagaze maze ikibyimbye kikameneka! Ibi abo hanze igihe tutarabigeraho 100% ngo ab'ibirumirahabiri (biganje cyane cyane muli Canada, belgique, Senegal, anglettere, afrique du sud na france) babure ijambo kandi bamenyekane, nidushaka tujye dukora list yabo tuyihitishe nko ku gihe n'ahandi, bamenyekane, bajye bayivaho ali uko bi declaye aho bahagaze. Naho abavuga ngo turege kagame amaraso y'abahutu yamnnye, nibongereho n'ay'abatutsi, kuko simpamya ko abahutu yishe baruta abatutsi amaze kwivugana muli pourcentage ya buri bwoko. N'umututsi ntakavuge ngo yamaze abatutsi nk'aho abahutu bo atabishe. Ese nimuze tumuregere hamwe amaraso ya bose, n'abanyekongo tubongereho! murumva atari byo bifatika? kabisa ndabinginze ubwoko buzaduheza mu gihirahiro kugeza cyera cyane! tubuvemo rwse. Niba ushakakumenya ukuli, umuhutu ntiyigeze afatwa nabi mu Rwanda rwa Kagame kurusha umututsi wahoze mu Rwanda, wabaye marginalisee ku ngoma zose!!! Abahutu batari abicanyi bo rwose barasigiye n'abatutsi bomu Rwnda mu kwangwa urunuka na kagame. Aliko ikibabaje, nabo kagame yarabteranyije, ku buryo ntibanashyira hamwe ngo bumve ko ubagirira nabi ali umwe, bashakishe inzira zo kujya hamwe kuko ntacyo bapfa. Aba rescapes, nanjye nishyiremo baranyobeye, ntibazi ko abahutu b'abicanyi ruharwa kagame yabiyegereje, abeza akabacira urwa pilato. Abahutu nabo bababaye baranyobeye, ntibaziko aba rescape kagame yabaciriyeho iteka yabafungiye mazi n'umuriro, akabica urubozo,!!!! Izi categorie zombi ngaragaje, nizigire conscience, ahubwo zirebe icyo zihuriyeho!! Zombi ni victime ikomeye y'ingoma mbi. Umuhutu utarishe yababaye mu gihe cya genocide na nyuma yayo! umu rescape, yababaye mbere, mu gihe cya genocide na nyuma yayo! aba bombi Ibyo bahuriyeho ni byinshi kurusha ibibatandukanya. Nibabimenye rero, maze bave hasi! Ku rundi ruhande, abahutu b'inkozi z'ibibi baradamaraye mu gihe cya genocide, hanyuma bashyirwa igorora na nyuma yayo ku bwa leta ya Kagame Paulo aka rwabujindiri mwene rutagambwa. Mbabwiye ibintu uko mbyumva, ngaho namwe mushyireho akanyu.

    Muli make rero urugamba nyilizina rurasa n'urutaratangira. None nidukore ku buryo rutangira, kuko si mwenemadamu uzarudutangirira. kandi kagame, nitureke kumva ko ali igitangaza kitahirima!








  • #13

    nkundagakino (samedi, 11 août 2012 14:04)

    Ikindi Hari uwabajije Ngo Th Rudasingwa buriya si.... Reka nawe musubize, Theogene Rudasingwa ni Ikirura cyamaze inka n'abantu! Yasahuye FPR nk'uli ku kiraka, kandi ngo ali Segerali wayo!! None ubwo ahindutse malayika rero kuko yatorotse? Utazi ibye azambaze! cyangwa zabaze umukoloneri wo muli Polisi ntavuze izine uzi ibye kurusha umugore yashatse. Th rudasingwa yashatse kwicisha uyu mu koloneri inshuro nyinshi biranga (kuko icyo gihe yari umusilikare wo hasi, none ubu yarakuze). Rudasingwa yumvise ko uyu mugabo atakiriho, yasinzira kuko niwe uzi ibye byose de A a Z. Rudasingwa ni IKIRURA au carre, ntashobora guhinduka ihene n'intama n'iyo ingoma zavaho izindi zikaza. Byo byo, n'ishyaka rye abarijyamo, ndaababariye, ubwo ntibazi ibyo bakina nabyo! Ubishoboye amwirinde.

    Twagiramungu nawe kugeza ubu ntakitwemeza ko atarya ku dutoryi twa FPR, kuko asakuriza aho ntacyo arenzaho ngo ibifatika bitangire.

    Dore umuntu umwe wenyine w'umunyarwanda wagerageje, kandi ikibabaje ntanavugwa cyane ngo tuvuge ibye amanywa n'ijoro, nibibangombwa dutangaze no hanze. Ni Me NTAGANDA BERNARD, wavugiye mu Rwnda hagati, akauga nabi Paul na FPR uko abyumva kandi atayobewe ko bashobora kumugirira ibya mfura mbi, agahagarara ku ijambo rye, ... Buriya rero icyari gikenewe ni nk'imyigaragambyo imujya inyuma, maze agahuru k'imbwa kakaba kahura n'ibibazo! Undi wakoze igikorwa twashima cyane ni Mme Victoire Ingabire wahagurutse kagenda akagera i Kigali kandi azi neza ko bamugirira ibya mfura mbi, aliko nawe agahangara akavuga! ndetse ntacike intege. Mushayidi we bakunda kumuvuga aliko, mwibke ko yashimuswe, nta butwari bwo kwiijyana i Kigali yari yatugaragarije!! Aliko nawe quand meme yari yashakauje bigira akamaro. Naho kayumba Nyamwasa we rero! nagende. Un General, chef d'etat major, ancien chef de la DMI et chef de tous les services de renseignements , uhunga nk'umuturage,???!!! Iyo ahagarara se cg agakora coup d'etat, cg akauga bakamwica cg bakamufunga bikagira inzira, ko ali nabwo byari kugira POIDS!!! Ubu se ibyo atakoze agifite ububasha arashaka kubikora abwejagura ku maradiyo?

  • #12

    nkundagakino (samedi, 11 août 2012 14:02)

    Kuli #9# wowe wiyise ngo agahuru kagiye gushya. Umva rero shahu njye mbabwira, jye sindi umuhutu, ndi umututsi w'inkotanyi, narwanye imyaka myinshi. Nzi ibibi bya fpr kurusha abirirwa baririmba ibyo batazi bose.

    Uti : "Iyaba S Rapp yari ashyizeho emebargo, ubundi agahuru ka ziliya mbwa twahita tugatwika!!!" yayayaya!! Unciye intege kabisa. Ubu nari maze kugira kuraje ko kuli le prophete haliho abantu b'abagabo tuzafatanya urugendo rurerure, byarimba rukaba rugufi.

    Wikwiringira embargo shahu mwana wa mama!! bNiba kugeza ubu ntacyo dushoboye kwikorera abanyarwanda, si embargo izakidukorera. Embargo yagombye kuza ishimangira, twasaze twamaranye na Paul, noneho kubera kurengera bakamuturaho na embargo. Aliko nitwicecekera, yakwitsamura tukikiriza karame, ntihagire uli mu rwanda utuinyuka kuvuga ngo non! abo bazungu ntacyo bazagukorera ndakurahiye! ntureba nka syria, buliya bavuye hasi, na za embargo zizaza kuko umusega dictateur wabo barangije kumushegesha no kumutesha umutwe kububryo n'umuzungu wari ukimuliho azagira ikimwaro akajya ku ruhande rwa rubanda! Naho twe i Rwanda twrahahamutse! Kagame twitinyira ko yatumara , etc. Abari hanze natwe tuti Abazungu nibadutabare! Ayinya!!! batabara iki se! Imana ifasha uwi.....!

    Abandi bati twe turi "abahutu Power" abandi bati "twe turi abatutsi power", ... Reka ibyo tubivemo bashahu! dusnyere umugozi umwe! Naho Abahutu nibashaka gufata bonyine!! ntabwo kagame bazamwibashiriza. Kandi Abatutsi nabo nibashaka gufata bonyine, arabaunia umuheto abace ku kubeshya! Aliko shahu umututsi niyifatanya n'umuhutu! kagame arakuitika imbwa zimoke! Tureke na commentaires zijya mu moko, tuganire icyatuma uyu mu type avaho tutarinze kuvuga ngo abazungu! well, nibaza kudutera ingabo mu bitugu, bazaze ariko hari aho tubigeze natwe.



  • #11

    Mbega ibigoryi by'abirabure , abatutsi!!!!! (samedi, 11 août 2012 13:02)

    Abazungu birebera inyungu gusa. Ntabwo bakunda Afrika ahubwo bikundira ubutunzi buri mu butaka bwayo. Babeshe Abatutsi none ndebera bagiye kubatanga ngo nabo bapfe, baje mu manza, bafungwe kandi umugambi wo kwica abahutu, gusahura kongo byose abo bazungu babikoranye bakabitegurira hamwe. Mbega ibigoryi by'abirabure !!!!!!!!!

  • #10

    Dr. (samedi, 11 août 2012 12:26)

    umugabo witwa DR Theogene Rudasingwa si indyandya koko? si uwo kwizerwa.

  • #9

    Agahuru kagiye gushya (samedi, 11 août 2012 12:18)

    Ibi ni byiza tuuu!iyaba Stephen Rapp yarashyizeho nka EMBARGO,ubundi kaliya gatsiko k'impyisi twahita tugatwika

  • #8

    Amazu ya Kigali agiye kubura abantu bayaturamo (samedi, 11 août 2012 12:15)

    Ngo imishahara igiye kubura maze aliya mazu ya Kigali abure abayabamo.
    Ibi ni byiza kuko bizatuma dukora imyigaragambyo!!!!

  • #7

    SOS VISION 2020! (samedi, 11 août 2012 12:12)

    Burya Vision2020 ngo yakoreshaga umutungo wibwe muli Congo;none dore byose birarangiye kabisa.
    Ikindi na none,bulya ngo KIGALI yubatswe n'umutungo wibwe muli Congo.Yewe umenya u Rwanda ruyobewe n'imisega y'abajura kabisa

  • #6

    Kagame yapfuye! (samedi, 11 août 2012 12:09)

    Sha Kagame amaze gupfa kabisa.Ibye byarangiye;ahasigaye rero dutunganye igihugu cyacu

  • #5

    Inkotanyi (samedi, 11 août 2012 11:48)

    Twararurwanye ivumbi riratumuka n'umuriro uraka ye!

  • #4

    les pays occidentaux réduisent leurs aides (samedi, 11 août 2012 11:42)

    Face à l'ingérence du Rwanda en RDC, les pays occidentaux réduisent leurs aides
    (Le Monde 10/08/2012)

    L'heure n'est plus à la flagornerie. Ni aux échanges diplomatiques doucereux et policés. Depuis qu'un rapport d'experts des Nations unies, rendu public le 27 juin, a explicitement accusé le Rwanda de déstabiliser la République démocratique du Congo (RDC) voisine par le truchement d'armes, de munitions et de combattants, le "pays des mille collines" est victime d'un désamour patent de la part de ses principaux partenaires occidentaux.

    Ceux-ci s'indignent du soutien apporté officieusement par l'ex-protectorat belge au Mouvement du 23-mars, groupe de mutins congolais en butte depuis mai à l'autorité de Kinshasa. Censé intégrer l'armée régulière aux termes d'un accord scellé le 23 mars 2009, le M23 – issu d'une ex-rébellion tutsie en RDC, le Congrès national pour la défense du peuple (CNDP) – a fini par se retourner contre le président Joseph Kabila, faute d'obtenir les gages souhaités. Le Rwanda se serait d'autant plus volontiers engouffré dans cette brèche qu'il a soutenu naguère le CNDP pour mener, sur le sol congolais, la chasse aux génocidaires et rebelles hutus rwandais – lesquels représentent toujours, à ses yeux, une sérieuse menace.

    Lasse de ce jeu trouble, une partie de la communauté internationale a décidé de hausser le ton à l'égard du régime de Paul Kagame, lui-même tutsi. La situation, en effet, est critique : au cours des quatre derniers mois, les combats dans l'est du Nord-Kivu – zone frontalière du Rwanda et de l'Ouganda, où sont situées les bases du M23 – ont contraint plus de 220 000 Congolais à fuir leur domicile, accentuant le déséquilibre qui frappe la région déjà tourmentée des Grands Lacs. D'après une étude dévoilée en juin par le Bureau de coordination des affaires humanitaires de l'ONU (OCHA), près de 17,3 millions de Congolais se trouveraient en état d'insécurité alimentaire aiguë.

    INITIATIVE SYMBOLIQUE

    A la fin de juillet, les Etats-Unis ont été les premiers à monter au créneau. La diplomatie américaine a ainsi suspendu 200 000 dollars (environ 164 000 euros) d'aide destinés à une école militaire. Faut-il y voir une inflexion de la posture adoptée par Washington vis-à-vis de son allié ? "L'initiative américaine est essentiellement symbolique, dans la mesure où les montants en jeu ne sont pas déterminants. L'essentiel de l'appui militaire américain se fait au niveau de la Communauté de l'Afrique de l'Est [organisation qui, outre le Rwanda, regroupe le Kenya, la Tanzanie, l'Ouganda et le Burundi]", souligne André Guichaoua, professeur à l'université de Paris-1 et témoin-expert près le Tribunal pénal international pour le Rwanda (TPIR).

    "Ce qui, de mon point de vue, est plus significatif, ce sont la déclaration du Congrès américain du 3 août [fustigeant le manque de transparence du gouvernement rwandais, notamment sur son implication en RDC] et les propos tenus par Stephen Rapp, l'ambassadeur itinérant chargé des crimes de guerre au Département d'Etat [lequel a affirmé que les dirigeants rwandais pourraient être poursuivis devant la CPI pour aide et complicité de crimes contre l'humanité dans un pays voisin]", précise-t-il.

    Les Etats-Unis, en dépit de leurs objurgations, ont fait savoir qu'ils ne retireraient pas leur soutien financier à la formation des troupes destinées à prêter main-forte à l'ONU. Et pour cause : au 30 juin, pas moins de 4571 soldats et policiers rwandais étaient impliqués dans diverses opérations de maintien de la paix à travers le monde – soit la sixième plus importante contribution à l'institution onusienne en termes d'effectifs derrière le Pakistan, le Bangladesh, l'Inde, l'Ethiopie et le Nigeria.

    Dans la foulée de l'administration Obama, plusieurs Etats européens ont, eux aussi, entrepris ces dernières semaines de rappeler Kigali à l'ordre. Les Pays-Bas ont lancé le mouvement, mettant en suspens une aide de cinq millions d'euros prévue pour soutenir le système judiciaire. La Grande-Bretagne (20 millions d'euros) et l'Allemagne (21 millions d'euros) leur ont emboîté le pas. "Ce faisant, les Européens ont profité de l'opportunité qui leur était offerte pour recouvrer un minimum de dignité diplomatique par rapport à des faits qu'ils connaissent et qui sont documentés. Par le passé, ils ne sont pas intervenus parce que le Rwanda pratiquait un chantage à la déstabilisation de la région. Mais celle-ci s'est aggravée, au point que la situation est devenue intenable", analyse M. Guichaoua.

  • #3

    "PILLAGE INSTITUTIONNALISÉ" (samedi, 11 août 2012 11:41)

    "PILLAGE INSTITUTIONNALISÉ"

    Ces "suspensions en cascade", fait inédit, s'apparentent à un désaveu personnel pour Paul Kagame, longtemps considéré – et porté aux nues – par les bailleurs de fonds étrangers comme le principal architecte du redressement économique du pays après le terrible génocide de 1994 (800 000 victimes). De fait, quelle autre nation d'à peine dix millions d'âmes et au passé si tragique peut se targuer d'avoir connu, au cours des cinq années écoulées, un taux de croissance moyen de son PIB de 8,2 % – taux qui, aux dires des autorités, aurait permis de tirer un million de personnes de la pauvreté en pleine crise mondiale ?

    Aujourd'hui, ce succès ne suffit toutefois plus à faire taire les critiques. Aux accusations répétées d'ingérence en RDC, Paul Kagame oppose les dénégations les plus fermes, arguant notamment qu'une telle politique "serait contraire aux intérêts de son pays". "Nous ne fournissons pas un seule balle [aux rebelles congolais]. Nous ne l'avons pas fait et nous le ferons pas", a-t-il assuré. L'argument ne convainc personne.

    Depuis que le Rwanda a envahi son turbulent voisin, en 1996 et 1998 – chassant, à cette occasion, le dictateur Mobutu Sese Seko –, ses élites ont largement profité, et profitent toujours, des richesses minières que recèle le sous-sol congolais (cobalt, cuivre, étain, or). Selon certaines estimations, le fruit de ce "pillage institutionnalisé" rapporterait à Kigali plusieurs dizaines de millions de dollars par an. Une richesse sciemment mise sous le boisseau, qui a aussi son intérêt politique. "Grâce aux canaux parallèles, la nomenklatura achète la paix sociale. L'ordre qui règne à Kigali et les aspirations de Kagame à faire du Rwanda le Singapour du continent africain d'ici à 2020 sont financés par ce biais-là", pointe André Guichaoua.

    ALTERNANCE EN PRÉPARATION

    En faisant fi des coups de semonce lancés par ses principaux partenaires, le Rwanda accentue cependant son propre isolement et joue une partition délicate. Diplomatiquement, d'abord, car il brigue toujours un siège au Conseil de sécurité de l'ONU. Financièrement, ensuite, dans la mesure où l'aide étrangère représente près de la moitié de son budget (45 %). Les Occidentaux pourraient-ils finir par rompre tout lien avec leur partenaire ? L'hypothèse, juge M. Guichaoua, est inenvisageable à court terme. "Il n'existe pas dans la région d'autre puissance susceptible d'assurer la cohésion en matière d'ordre et de stabilité. De fait, Kigali a les coudées franches. En outre, tant que Kabila et Kagame n'abattront pas clairement leurs cartes sur ce qu'ils attendent de cette nouvelle confrontation, les chancelleries occidentales ne pourront pas aller plus loin", observe-t-il.

    Sur le front intérieur, Paul Kagame, au pouvoir depuis avril 2000, a en grande partie perdu son aura d'invincibilité. Ses opposants, toujours plus nombreux, fustigent un pouvoir "solitaire" et "autoritaire", coupable de multiples violations des droits de l'homme. L'intéressé, lui, s'en défend véhémentement. Reste que beaucoup, mezza voce, travaillent déjà à l'alternance. "C'est aussi la raison pour laquelle les Américains ne sont pas inquiets, conclut M. Guichaoua. D'ailleurs, eux-mêmes ont commencé à préparer les officiers rwandais de demain..."

    Aymeric Janier

    Le Monde.fr | 10.08.2012 à 07h41

  • #2

    ababikora (samedi, 11 août 2012 11:15)

    http://losako.afrikblog.com/archives/2007/10/10/6486707.html

  • #1

    Utu dusore (samedi, 11 août 2012 11:12)

    Utu duhungu ntuzi ahantu ntibuka neza.........tugiye gukorera shitani tukiri duto kandi ihemba URUPFU DISI dore liste y'abadukoresheje yararigise:Nkundabatware,.....Semadwinga,..,Munyeshuri?..Mutebutsi,...bientot abo bavuzwe hejuru na shef wabo KagaPaul barasezerewe